Images de robots

Histoire du Bô Robot

Samedi 18 février 6 18 /02 /Fév 11:38


Raconter l'histoire du robot culinaire est impossible sans parler du mythe de la "cuisine américaine".


Ce concept de cuisine intégrée, automatisée et robotisée est né en Allemagne dans les années 30 avec le mouvement appelé Bauhaus visant à industrialiser et harmoniser l'espace cuisine d'un module d'habitation.

Ce mouvement eu un énorme succès en Allemagne permettant ainsi l'émergence de compagnies  originales dans la création de cuisines intégrées comme "bulthaup".

En France c'est une femme, Charlotte Perriand qui influença notre habitat contemporain.

Mais c'est dans le film "Mon Oncle" de Jacques Tati que cette modernité fut mise à mal et ridiculisée. Souvenez vous de cette cuisine maléfique ou Monsieur Hulot découvre des objets pièges.


Ce mouvement pris véritablement son essor aux Etats unis au lendemain de la seconde guerre mondiale. Le mot Cuisine Américaine désigne même en France le concept de cuisine intégrée et ouverte sur la pièce à vivre.




Ainsi jusque dans les années 70 les belles cuisines américaines firent rêver bon nombre de ménagères européennes.  En Europe nos cuisines sont étroites, petites et nos escaliers dans les vieux immeubles ne peuvent laisser passer ces mastodontes frigorifiques.



Au centre de cette cuisine luisante et rutilante prend place le gargantuesque "Frigidaire" regorgeant de nourritures complètements inconnues en Europe. Ce n'est plus une cuisine c'est un laboratoire futuriste de préparation culinaire.

Associé à ce monstre ventru, on trouve la cuisinière  large et son four vitré panoramique prêt à recevoir la dinde de ThanksGiving.  Le dernier appareil qui n'arrivera massivement en Europe que dans les années 80 est le Lave Vaisselle.

Dans un tel univers de modernité et de rêve, trône sur le plan de travail lamifié FORMICA le Robot "Blender", le batteur et le Robot pétrin.

La vie est belle en Amérique, tout est grand, tout y brille, les gens sont beaux, souriants, heureux de vivre ainsi entouré dans un cocon familial aussi sophistiqué.

Les garçons jouent avec leur père dans le garage où loge la Pontiac. Maman apprend à sa fille la recette du "Carrot Cake" dans son palace vitrifié. C’est l’American way of life
Par Eric Grand Chef - Publié dans : Histoire du Bô Robot
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés