Le robot originel

Publié le par Eric Grand Chef


Si l'on considère le Robot Cuisinart comme le premier robot moderne alors nous allons examiner attentivement ce prodige.

La formidable réussite de ce robot est avant tout sa grande simplicité. Simplicité de mise en oeuvre, de fonctionnement, d'usage et certainement de fabrication. Ce robot ce compose de très peu d'éléments.
Un bloc moteur compact avec une tige d'entraînement. Ce moteur est puissant et plutôt silencieux.

Sur ce bloc se fixe un bol en matière plastique très résistant muni d'une poignée avec un couvercle doté d'un goulot.

Seulement 4 accessoires de bases pour remplir 80% des besoins d'une cuisinière. Un couteau en acier à 2 lames pour trancher, hacher, couper, broyer, piler, moudre. Un couteau en plastique dur pour pétrir, émulsionner. Un disque à râper, les carottes, le chou, le céleri et un disque à émincer pour les concombres, pommes chips etc.

Voilà c'est tout et c'est aussi simple. De plus le robot fonctionne avec seulement 2 boutons, marche et impulsion. La vitesse et la force du robot, s'adaptent à la préparation dans le bol.

Voici qui est particulièrement ingénieux et qui fut repris très rapidement pas la concurrence. Pensez donc on est très loin des robots de type pétrin avec des accessoires à visser qui ne savent pas râper les carottes ou de ces blenders esthétiques mais très sophistiqués qui ne savent pas hacher la viande.

Depuis toutes les marques ont copiés ou se sont basée sur ce principe simple pour proposer un robot solide, fiable, peu encombrant, facile et ingénieux. 

Avec le temps ce robot s'est embourgeoisé en revêtant des habits de fête, chromé ou en couleur, enfin de nouveaux accessoires sont venus gonfler sa panoplie comme le presse agrume. Mais il reste toujours aussi simple et fidèle.

Publié dans Histoire du Bô Robot

Commenter cet article