Qu'il est pas Bô ce robot

Publié le par Eric Grand Chef


Un jour, vous êtes invités chez des amis, vous allez pour les aider dans leur cuisine et là vous tombez en arrêt d’effroi devant la laideur personnifiée.


Devant vos yeux trônant comme un trophée, le robot Universo de Rowenta. Oui ces amis que vous appréciez pour leur bon goût, leur raffinement, ont acheté l’un des robots les plus laid de sa génération.


Car il en va ainsi en cuisine comme en automobile, la laideur existe encore. Pourtant des 1929 Raymond Loewy avait annoncé que le design ferait vendre.


A regarder ces monstres de plastique on a du mal à s’en convaincre. Faisons un petit tour de la laideur culinaire. Il faut reconnaître que les marques allemandes ont une grande longueur d’avance sur le disgracieux et le pataud.


Si l’on excepte Rowenta et son robot à bras, notons que Krups dans le genre massif et rebutant est pas mal non plus. La France a choisi le « Non design » de chez Moulinex et les marques Chinoises et Coréennes le « pas bô » tout court.


Quant aux américains, on trouve de tout mais c’est vraiment le « Blender » de chez Blentec qui concentre toute la laideur.

 

Publié dans Histoire du Bô Robot

Commenter cet article

durin 08/12/2011 10:07

Merci de votre site

durin 08/12/2011 10:06

Ne vous en déplaise mais Moi, j'en ai un Universo et je vous donne pas parole que j'aime bien!
Ils sont vraiment de la gueule.

Jézabel 21/09/2007 10:04

Personnellement, je ne pense pas qu'on puisse dire qu'un robot est "laid" ou non. C'est sur que lorsqu'on a pas mal d'argent on peut se permettre de prendre des choses plus "belles", mais ce n'est pas pour autant que le robot serait plus performant.
Alors perso je toruve qu'ils osnt pas torp mal.