Seb prend 51% du chinois Supor

Publié le par Eric Grand Chef

REUTERS le 15.08.06
par Jerker Hellstrom et George Chen

SHANGHAI (Reuters) - Le groupe français Seb s'apprête à acquérir une participation majoritaire dans le fabricant chinois d'autocuiseurs Zhejiang Supor Cookware pour un montant qui pourrait dépasser les 180 millions de dollars, apprend-on de sources proches du dossier. "Nous ferons une augmentation de capital et ils prendront une participation. Nous publierons les détails dans un communiqué demain", a déclaré à Reuters un responsable de Zhejiang. Une autre source, d'un cabinet de conseil impliqué dans les négociations, a indiqué que Seb pourrait prendre 51% du capital du groupe chinois en versant une prime par rapport à son dernier cours de Bourse. Super émettra 40 millions d'actions nouvelles dans le cadre d'un placement réservé, a-t-on précisé de même source. Cela représentera une participation de 20% que Seb complètera en achetant des actions auprès d'actionnaires existants.
Supor, coté à Shenzhen, avait bondi de 17% la semaine dernière à 16,34 yuans, avant d'être suspendu. A ce cours, la société qui se présente comme le premier fabricant chinois d'autocuiseurs est valorisée 2,88 milliards de yuans (360 millions de dollars ou 283 millions d'euros).

La cotation de Seb a été suspendue mardi en Bourse de Paris à la demande de la société et dans l'attente d'un communiqué qui sera diffusé mercredi avant l'ouverture, a annoncé Euronext Paris. Le titre a été suspendu une demi-heure après l'ouverture sur un dernier cours de 89,90 euros, en hausse de 3,51%.

RELAIS DE CROISSANCE

"Pour Supor c'est évidemment une bonne nouvelle, ce qui explique le bond de son cours de Bourse la semaine dernière quand il y a eu des premières fuites", observe Zou Gao, analyste chez Tianxiang Securities. "Ils font surtout des appareils pour la cuisine chinoise et ne sont pas présents sur les marchés d'exportation, l'opération avec Seb devrait donc amener de nouveaux débouchés". Fondé en 1994 et basé dans la province côtière de Zhejiang, Supor a réalisé en 2005 un bénéfice net en hausse de 10% à 69 millions de yuans (6,78 millions d'euros), sur un chiffre d'affaires de 1,5 milliard (147 millions d'euros). Seb, propriétaire des marques Tefal, Rowenta, Moulinex ou Krups parmi d'autres, a de son côté réalisé un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros au premier semestre mais le groupe, confronté à une stagnation de ses ventes en France, cherche des relais de croissance à l'étranger. Il a annoncé le 9 août le rachat d'une partie des actifs de Mirro WearEver, filiale de la société américaine Global Home Products spécialisée dans les articles culinaires et de pâtisserie, pour 36,5 millions de dollars.

http://www.supor.com

Si l'acquisition se confirme, Seb pourrait être le premier grand groupe international à se conformer à la nouvelle réglementation chinoise en matière de fusions et acquisitions qui prendra effet le 8 septembre. Le nouveau cadre réglementaire autorise pour la première fois les acquéreurs étrangers à payer en actions et non plus en cash, mais il laisse aussi aux autorités la possibilité de bloquer des opérations dans certains domaines jugés stratégiques pour la sécurité économique de la Chine.

Publié dans Votre Bô Robot

Commenter cet article